Népal : Rolwaling – Ascension du Ramdung Go (5925m)

Si « l’aventure commence là où s’arrête ce qui a été prévu ! » (cf. Nicolas BOUVIER : L’usage du monde) alors quelle aventure avons nous vécu dans cette belle vallée du Rolwaling, à l’ouest du massif de l’Everest.

Cet automne, la mousson n’était pas pressée de quitter les pentes de l’Himalaya. La neige est tombée en abondance, nous fermant ainsi l’accès au sommet du Ramdung Go (5925 m) et rendant impraticables les hauts cols, nous obligeant à rester « enfermés » dans cette vallée, pour notre plus grand plaisir !

Nous avions tout à découvrir de cette vallée du Rolwaling : ses habitants, leur mode de vie, leurs pratiques religieuses (Bouddhisme)… Ils sont jovials et imperturbables malgré des conditions de vie très difficiles. Leur fatalisme n’efface pourtant pas leur large sourire si beau et si fort. Ce sont des êtres pleins de sagesse !

Alors, nous autres voyageurs, plutôt que de nous morfondre, nous avons pris le parti de les copier et de profiter de ce que la nature nous donnait, là où on était. Et au final nous avons plutôt été gâtés : des journées de beau temps au camp de base pour voir et respirer l’air des grands sommets, des fêtes et soirées improvisées au coin d’un feu pour partager… L’accueil des habitants de Beding a été tellement chaleureux que nous nous sommes retrouvés, un peu malgré nous (Parce qu’on aime bien se faire prier…), à partager leur fête du Dasain, l’équivalent des fêtes de Noël pour nous ! Ces festivités seront une belle aventure humaine (Puja au monastère, danses traditionnnelles et autres). Ces hommes et ces femmes nous étonnerons, encore et encore, tout au long de notre séjour. Plus tard, sur le chemin du retour à la tombée de la nuit, lorsqu’une forêt impénétrable enfermera notre sentier, ils nous logeront et nous nourriront pour nous permettre de reprendre le chemin… Un lendemain sur un nouveau chemin !

Merci aux habitants de Beding, aux porteurs, aux cooks et bien sûr à Neema et Man notre sidar et aide, sans qui l’aventure n’aurait pas pu être possible… en tous les cas pas comme cela !

Bravo et MERCI à Isabelle, Isabelle, Daniel, Jean-Luc et Nicolas. J’ai vraiment été un lucky man comme disent les Népalais…

[/mp_span] [/mp_row]
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC
  • SONY DSC

Nothing found. Please enter correct address.