Via de la Tour du Jalouvre

VIA FERRATA DU GRAND BORNAND

Longue de 1100 m et de difficulté D à D+, elle se caractérise par une ambiance aérienne. L’accès à la Tour s’effectue par la passerelle du Gypaète, très aérienne, dominée par un beau pilier raide que l’on franchit avec de très fortes sensations : c’est « le pilier des courants d’air »…

PROGRAMME :

A la journée. Enfants à partir 1m40.

logo cie aravis

Juillet et d’août, téléphoner au 04 50 63 35 99 – Bureau des guides de la Clusaz.

CULTURE : Le gypaète barbu.

Avec un peu de chance on apercevra un gypaète barbu. Ce grand vautour mangeur d’os…

« Jusque dans les années 1900, le gypaète  barbu était présent dans les Alpes. Mais de nombreuses fables et légendes, qui le présentaient comme une bête féroce, ogypaete_surnid.jpgnt conduit à son éradication. Il a disparu des Alpes vers 1920.
Depuis 1986, le programme de réintroduction tente de lui redonner sa place… avec succès!
En 1987 a eu lieu le 1er lâcher dans les Alpes françaises.
C’est le massif du Bargy (limitrophe au Jalouvre NDR), sur la commune du Reposoir, qui a été choisi pour accueillir le nouvel hôte.
En effet, le site du Reposoir est idéal grâce a son vaste territoire rocheux, sa forte population de grands mammifères et sa faible occupation humaine.
Un couple s’est installé à demeure dans le Bargy il y a une douzaine d’années: en 1997 eut lieu la première naissance en liberté d’un gypaète barbu  dans les Alpes depuis la disparition de l’espèce. Le couple s’y reproduit depuis avec un franc succès, une grande fidélité des deux partenaires et une fécondité supérieure à la moyenne. »

+ d’infos : http://www.gypaete-barbu.com/

Afficher l'image d'origine